Donation des archives photos à la MAP

Je suis heureux d’annoncer que je viens de faire don de mon oeuvre photographique à la Médiathèque de l’architecture et du patrimoine—les archives des monuments historiques et du patrimoine photographique de l’Etat (la MAP). Je voudrais remercier spécialement Gilles Désiré Dit Gosset, Conservateur général du patrimoine et Directeur de la Médiathèque de l’architecture et du patrimoine, et aussi Matthieu Rivallin, chargé de collections à la Médiathèque de l’architecture et du patrimoine, pour leur soutien et pour la bonne réception de mes photos chez eux (au magnifique et impressionnant Fort Saint-Cyr)!  (www.mediatheque-patrimoine.culture.gouv.fr)

 

Gilles Caron,  Guinée, décembre 1968 © Fondation Gilles Caron / Clermes

Donation Gilles Caron

Né en 1939, Gilles Caron couvre, comme reporter-photographe, tous les événements dramatiques de son temps : la guerre des Six jours en 1967, mai 68 à Paris, la guerre du Vietnam, les manifestations catholiques et les émeutes de Londonderry en Irlande du Nord, l’écrasement du Printemps de Prague en 1969. Disparu au Cambodge en 1970, il entre dans la légende et devient l’un des photographes français les plus célèbres du 20e siècle, à qui de nombreuses expositions et publications rétrospectives ont déjà été consacrées. Franck Riester, ministre de la Culture, vient d’annoncer à Arles que la veuve et les filles de Gilles Caron ont décidé de faire don de son œuvre à l’État pour qu’elle soit affectée à la MAP.

► Plus d’infos

Gilles Caron, Guinée, décembre 1968
© Fondation Gilles Caron / Clermes

Denis Brihat, Le petit berger

Donation Denis Brihat

Né en 1928 à Paris, Denis Brihat réalise ses premières photographies à l’âge de quinze ans. En 1955, il passe une année en Inde, où il effectue des reportages d’illustration pour l’édition, qui sont récompensés par le prix Niépce et exposés à la Société française de photographie (SFP). En 1958, il s’installe dans le Luberon (Vaucluse), où il abandonne le reportage et se consacre aux recherches formelles qu’il souhaitait mener depuis quelques années. Ses tirages, grâce à une technique élaborée, deviennent des « tableaux photographiques » destinés à la contemplation. À partir des années 1980, de nombreuses expositions en France et à l’étranger le consacrent comme un maître de son art.
Le fonds donné à l’État se compose d’environ 20 000 négatifs, des planches contacts associées, de 1 200 épreuves de lecture, 150 tirages d’exposition (Inde et Luberon) et de ses archives personnelles.

► Plus d’infos

Denis Brihat, Le petit berger © Denis Brihat

Donation François Le Diascorn

Né en 1947, François Le Diascorn découvre la photographie en 1977 lors d’un voyage en Inde. Il construit sa pratique photographique sur la durée, n’hésitant pas à passer de nombreux mois dans les pays où il se rend : États-Unis, Inde, Grèce. La photographie de François Le Diascorn cherche à capter l’irréalité du monde, comme ses séries sur les animaux magiques, les anges ou les hommes travestis en arbres.
La donation qu’il vient de faire à l’État se compose de 17 256 films 24 x 36 cm et des planches contacts associées, 20 000 diapositives, 12 000 tirages et 5 cartons d’archives.

► Plus d’infos

François Le Diascorn, La galerie de zoologie © François Le Diascorn

Portrait of the week #11 : PATTI SMITH ET LENNY KAYE

Cette photo de Patti Smith et de son guitariste Lenny Kaye a été prise, comme celle de David Lynch, pendant la fête célébrant le 20eme anniversaire de la Fondation Cartier.

Portrait of the week #10 – David Lynch

Dans ce portrait, le hasard a bien fait les choses et a exprimé l’essence de l’imagerie de l’artiste, son coté onirique, fantastique, expressionniste.

Only in Paris

Mon ami et confrère Willy Ronis a photographié Paris toute sa vie durant — c’était son sujet principal. Ses images, comme celles de son contemporain, Robert Doisneau, sont pleines de joie et de vie, avec un parfum de tendresse pour … Lire la suite

Portrait of the week #9 – Mère Teresa

Il me fut relativement facile de rencontrer la mère Teresa. Il suffisait de dire “Mother Teresa” à n’importe quel taxi de Calcutta. Nous l’avons trouvée à l’entrée de son institution pour les pauvres, entourée de miséreux. Elle était toute petite, … Lire la suite

Portrait of the week #8 – Ralph Gibson

J’étais plus intéressé et par l’endroit et par les dames nues qui entouraient Ralph Gibson que par lui-même, photographe américain au surréalisme modéré qui dirigeait là un stage dans les carrières des Baux de Provence au début des années quatre-vingt. … Lire la suite

Portrait of the week #7 – Juliette Binoche

Cette photo a été faite lors du tournage du film maudit Les Amants du Pont-Neuf. Juliette y tenait le rôle d’une clocharde et le metteur en scène Leos Carax avait exigé de l’actrice, qui était aussi sa compagne, de s’enlaidir, … Lire la suite

La Photographie Française du XXème siècle

La photographie française au XXème siècle - invitation

J’ai le plaisir de vous informer de la tenue en Italie d’une grande exposition sur « La Photographie Française du XXème siècle » à laquelle j’ai l’honneur de participer. Elle aura lieu du 24 juillet au 27 septembre 2015 à Pordenone. L’exposition … Lire la suite

Portrait of the week #6 – Léo Ferré

J’ai fait ces photos du génial créateur de Jolie Môme et d’Avec le Temps en 1986, lors d’un concert à l’Elysée Montmartre. Il était alors dans sa dernière période qui n’a pas été la meilleure (interminables ressassements poétiques tournant comme … Lire la suite

Portrait of the week #5 – Edouard Boubat

J’ai rencontré Boubat après avoir intégré l’Agence Rapho au milieu des années quatre-vingt, mais nous ne devînmes proches qu’après qu’il eut rencontré ma femme qui est, entre autres qualités, américaine. Boubat était un grand séducteur et à l’époque il avait … Lire la suite