Portrait of the week #10 – David Lynch

Dans ce portrait, le hasard a bien fait les choses et a exprimé l’essence de l’imagerie de l’artiste, son coté onirique, fantastique, expressionniste. David Lynch qui semble avoir ici 3 mains (la troisième étant en fait celle du directeur de la Fondation Cartier, Hervé Chandes), devient l’un des personnages monstrueux et humains qu’il affectionne depuis ses premiers films : Eraserhead et Elephant Man.

La photo a été prise pendant le vernissage de l’exposition célébrant le trentenaire de la Fondation Cartier, vernissage auquel j’ai eu la chance d’être invité, parce que j’avais participé il y a déjà longtemps à un projet initié par la Fondation.

François Le Diascorn

(English version)

Publicités

Une réflexion sur “Portrait of the week #10 – David Lynch

  1. Pingback: Portrait of the week #10 – David Lynch | François Le Diascorn

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s